Théorie de la dissociation structurelle de la personnalité (Onno Van der Hart)

Voici les sommaires des ouvrages de Onno Van der Hart.

Le soi hanté

Dissociation structurelle et traitement de la traumatisation chronique

Ouvrage de 2017.

Le soi hanté

PREMIÈRE PARTIE

CHAPITRE 1        Eléments fondamentaux

  1. Les origines traumatiques de la dissociation structurelle de la personnalité
  2. Caractéristiques des événements potentiellement traumatisants
  3. Caractéristiques individuelles

3.1.        Interaction génétique/environnement
3.2.        Efficacité mentale, énergie mentale
3.3.        L’âge
3.4.        La dissociation péritraumatique
3.5.        Emotions violentes et suractivation physiologique
3.6.        La sous-activation physiologique
3.7.        La signification
3.8.        L’entraînement antérieur

  1. Parties dissociées de la personnalité

4.1.        La dissociation, division de la personnalité
4.2.        Parties dissociatives de la personnalité
4.3.        Partie apparemment normale et partie émotionnelle de la personnalité
4.4.        Vers une définition de la dissociation structurelle de la personnalité

  1. Les systèmes d’action sont les médiateurs des parties dissociées

5.1.        Les fonctions normales des systèmes d’action
5.2.        Les composantes des systèmes d’action
5.3.        La division dissociative des systèmes d’action
5.4.        Les systèmes d’action qui médiatisent la PAN
5.5.        Les systèmes d’action qui médiatisent les PE

  1. Les souvenirs traumatiques par opposition aux souvenirs narratifs autobiographiques

6.1.        Caractéristiques du souvenir narratif autobiographique
6.2.        Caractéristiques du souvenir traumatique

CHAPITRE  2       La dissociation structurelle primaire

  1. Caractéristiques de la partie « apparemment normale » de la personnalité

1.1.        L’efficacité mentale de la PAN
1.2.        Symptômes négatifs dans la PAN
1.3.        Symptômes positifs dans la PAN

  1. Caractéristiques de la partie « émotionnelle » de la personnalité

2.1.        L’efficacité mentale de la PE
2.2.        Les symptômes positifs de la PE
2.3.        Les symptômes négatifs de la PE
2.4.        La relation entre la PAN et la PE

CHAPITRE 3        La dissociation structurelle secondaire de la personnalité

  1. Caractéristiques de la dissociation structurelle secondaire
  2. Les complexités de la dissociation structurelle secondaire

2.1.        Modification de la PAN dans la dissociation structurelle secondaire
2.3.        Les PE et le noyaux pathogène d’origine traumatique
2.4.        Le PE et l’émotion double
2.5.        Groupes multiples de PE
2.6.        Parties dissociativres de la personnalité et inadaptation des tendances mentales à l’action défensive
2.7.        Dissociation parallèle, dissociation séquentielle

CHAPITRE 4        La dissociation structurelle tertiaire de la personnalité

  1. Les parties dissociatives dans le trouble dissociatif de l’identité
  2. Emancipation et élaboration des parties dissociées

2.1.        L’émancipation
2.2.        L’élaboration
2.3.        Mélanges de PAN et de PE
2.4.        Type de PAN et de PE
2.5.        La « personnalité hôte »
2.6.        La partie « enfant » de la personnalité
2.7.        Les parties protectrices

  1. Origines de la dissociation structurelle secondaire et tertiaire

3.1.        Développement de la personnalité chez les jeunes enfants et immaturité des structures intégratives cérébrales
3.2.        Intensité, durée, répétition de la traumatisation, et niveau développemental
3.3.        Désorganisation des lien d’attachement chez les enfants traumatisés chroniques
3.4.        Un répertoire inadapté de compétences 1nentales et comportementales

CHAPITRE 5        Les symptômes traumatiques à la lumière de la dissociation structurelle

  1. Symptômes dissociatifs : la confusion
  2. Les symptômes dissociatifs

2.1.        Les symptômes dissociatifs négatifs psychoformes
2.2.        Les symptômes dissociatifs somatoformes négatifs
2.3.        Symptômes dissociatifs psychoformes positifs

  1. Les interactions entre les divers symptômes dissociatifs
  2. Les altérations de la conscience

4.1.        Le champ de conscience
4.2.        Le niveau de conscience
4.3.        Altérations normales et pathologiques de la conscience
4.4.        Altérations de la conscience dans la PAN et la PE
4.5.        Altérations péritraumatiques de la conscience
4.6.        Altérations de la conscience et symptômes dissociatifs :
résultats des recherches
4.7. Dépersonnalisation et déréalisation

                CHAPITRE  6       La dissociation structurelle et le spectre de troubles d’origine traumatique

  1. Le trouble du stress aigu (TSA) dans le DSM-5
  2. L’état de stress post traumatique dans le DSM-5
  3. L’ESPT complexe
  4. Le trouble borderline de la personnalité dans le DSM-5
  5. Les troubles dissociatifs dans le DSM-5

5.1          L’amnésie dissociative
5.2.        Le trouble de dépersonnalisation/déréalisation
5.3.        Autre trouble dissociatif spécifié (ATDS; dans le DSM-5 : OSDD : « other specified dissociative disorder »)
5.4.        Le trouble dissociatif de l’identité

  1. Psychose et traumatisation

6.1.        Symptômes psychotiques et dissociatifs
6.2.        La psychose dissociative
6.3.        Psychose et représentation de soi
6.4.        La psychose dans le TBP et l’ATDS exemple 1

  1. Le trouble à symptomatologie somatique et les troubles apparentés dans le DSM-5

7.1.        Le trouble à symptomatologie somatique

  1. Le trouble de conversion du DSM-5 et les troubles dissociatifs du mouvement et de la sensation de la CIM-10
  2. Comorbidité, ou spectres de symptômes et de troubles chez les personnes traumatisées ?

9.1. Comorbidité, dysrégulation des affects et dissociation structurelle

  1. Résumé

 

DEUXIÈME PARTIE
La traumatisation chronique.
Une  psychologie janétienne de la conduite
Introduction à la deuxième partie

                CHAPITRE 7        La synthèse et ses limitations chez les survivants de traumatismes

  1. La relation entre les actions mentales et les actions comportementales
  2. L’intégration et les objectifs des actions

2.1          La gestion de ses objectifs : une difficulté pour les survivants de traumatismes

  1. Les phases de la réalisation d’un objectif

3.1.        La préparation
3.2.        Le lancement
3.3.        L’exécution et l’évaluation permanente des actions
3.4.        Terminaison et réalisation

  1. L’intégration dans la santé mentale et les traumatisations
  2. La dissociation structurelle d’origine traumatique est une forme unique d’échec de l’intégration

5.1.        La synthèse

                CHAPITRE 8        La traumatisation, syndrome de non-réalisation

  1. La réalisation

1.1.        Les survivants et la non-réalisation sociale

  1. La personnification

2.1.        La personnification centrale
2.2.        La personnification étendue
2.3.        Les difficultés de personnification chez les survivants de traumatismes

  1. La présentification

3.1.        La présentification centrale
3.2.        La présentification étendue
3.3.        Les carences de présentification et de personnification
chez les survivants de traumatisme

  1. Réalisation et perception du temps et de la réalité

4.1.        Des récits de la réalité placés trop bas ou trop haut

                CHAPITRE 9        La hiérarchie des tendances à l’action

  1. Tendances à l’action et actions
  2. Niveaux et complexité des tendances à l’action
  3. Les tendances  à  l’action inférieures

3.1.        Le  mouvement désorganisé
3.2.        Les réflexes de base
3.3.        Les tendances à l’action régulatrices présymboliques
3.4.        Les tendances à l’action sociopersonnelles présymbolique
3.5.        Les tendances à l’action symboliques élémentaires

  1. Les tendances à l’action de niveau intermédiaire

4.1.        Les tendances à l’action symboliques préréfléchies
4.2.        Les tendances à l’action réfléchies

  1. Les tendances à l’action supérieures

5.1.        Les tendances à l’action réfléchies prolongées
5.2.        Les tendances à l’action expérimentales
5.3.        Les tendances à l’action progressives

  1. Efficacité mentale et énergie mentale
  2. La mobilité dans la hiérarchie des tendances à l’action
  3. L’intégration des tendances à l’action et des systèmes d’action

CHAPITRE 10      Le maintien phobique de la dissociation structurelle

  1. La phobie de l’action
  2. Origines des phobies traumatiques
  3. Phobies d’origine traumatique et conditionnement classique

3.1.        Conditionnement classique et stimuli conditionnels
3.2.        Conditionnement classique et stimuli intéroceptifs
3.3.        Réactions variables aux stimuli conditionnels

  1. Phobies et conditionnement opérant

4.1.        Comportements d’évitement et de fuite devant la perception d’un danger
4.2.        Évaluation du contexte et apprentissage généralisant
4.3.        Le conditionnement évaluatif

  1. Les phobies des stimuli et des actions liées aux traumatismes

5.1.        La phobie des souvenirs traumatiques
5.2.        La phobie des actions mentales liées aux traumatismes
5.3.        La phobie des parties dissociatives de la personnalité de l’intimité

 

TROISIÈME  PARTIE
Le traitement des patients traumatisés chroniques
Introduction à la troisième partie

                CHAPITRE 11 L’évaluation du patient traumatisé

  1. Étape 1 : évaluation clinique classique

1.1.        Impact de l’évaluation sur le patient
1.2.        La présentation du patient pendant l’évaluation
1.3.        Le vécu du thérapeute pendant l’évaluation
1.4.        L’historique des thérapies précédentes
1.5.        Les diagnostics
1.6.        Adresser le patient pour une prise en charge médicamenteuse ou un diagnostic (neuro) psychologique

  1. Étape 2 : évaluation des symptômes et des troubles d’origine traumatique

2.1.        Évaluation de l’histoire traumatique du patient
2.2.        Les outils d’évaluation des symptômes dissociatifs
2.3.        La recherche systématique de la dissociation structurelle dans les entretiens d’évaluation
2.4.        Communiquer le diagnostic au patient

  1. Étape 3 : analyse systématique de la structure et du fonctionnement de la personnalité, et du passé du patient

3.1.        Analyse de la structure de la personnalité du patient
3.2.        Analyse  du  fonctionnement  de  la personnalité  du patient
3.3.        Analyse de l’histoire du patient
3.4.        Analyse des peurs liées aux traumatismes
3.5.        Analyse de l’environnement social du patient

  1. Facteurs de pronostic et trajectoire du traitement

CHAPITRE 12      Encourager les actions adaptées

  1. Principes généraux du traitement en termes d’économie mentale

1.1.        Développement  d’une relation thérapeutique et  d’un cadre de traitement sécure

  1. Augmenter l’énergie mentale

2.1.        Augmenter les revenus
2.2.        Réduire les dépense
2.3.        Payer ses « dettes »

  1. Améliorer l’efficacité mentale

3.1.        La stimulation thérapeutique
3.2.        La psychoéducation
3.3.        Explorer les résistances
3.4.        Le développement de compétences
3.5.        Transformer les actions substitutives en actions efficaces
3.6.        Achever les actions adaptées

  1. Encourager la réalisation

CHAPITRE 13      La phase I du traitement

  1. La résolution de la phobie de l’attachement et de la perte de l’attachement                     au thérapeute
  2. Le rôle de l’attachement dans le traitement
  3. Les phobies de l’attachement à travers les différentes phases du traitement
  4. La phobie du premier contact avec le thérapeute
  5. L’attachement et le thérapeute
  6. La phobie de l’attachement et de la perte de l’attachement au thérapeute

6.1. Surmonter la phobie de l’attachement
6.2. Vaincre la phobie de la perte de l’attachement

CHAPITRE 14      La phase I du traitement

  1. La résolution de la phobie des actions mentales
    liées aux traumatismes

 

  1. Le travail avec les actions mentales d’origine traumatique
    durant toutes les phases du traitement
  2. L’analyse de la phobie des actions liées au traumatisme

2.1.        Croyances substitutives et cognitions inadaptées
2.2.        Inhibition et activation des actions mentales dérivées
d’un traumatisme
2.3.        L’évitement des actions mentales positives
2.4.        L’expérience du patient des actions mentales
d’origine traumatique

  1. Techniques pour vaincre la phobie des actions mentales

3.1.        Psychopédagogie et apprentissage des compétences
3.2.        L’utilisation du symbolisme
3.3.        Se concentrer sur les sensations physiques
3.4.        Travailler avec une phobie de l’affect

                CHAPITRE  15     La phase 1 du traitement

  1. La résolution de la phobie des parties dissociatives

 

  1. Analyse fonctionnel le de la phobie des parties dissociatives
  2. Travailler avec des niveaux différents de dissociation structurelle

2.1.        La dissociation structurelle primaire de la personnalité
2.2.        La dissociation structurelle secondaire de la personnalité
2.3.        La dissociation structurelle tertiaire de la personnalité

  1. Des interventions thérapeutiques pour surmonter la phobie des parties dissociatives

3.1.        La psychopédagogie concernant les parties dissociatives
3.2.        Le recadrage positif
3.3.        Interventions avec des types particuliers de parties dissociatives
3.4.        Favoriser la fusion
3.5.        Utiliser des actions mentales réfléchies d’un ordre plus élevé : la « source intérieure de sagesse »

                CHAPITRE 16      La phase 2 du traitement

  1. Surmonter les phobies liées à l’attachement insécure envers le ou les agresseur(s)

1.1.        Premières interventions avec les PE bloquées dans des souvenirs traumatiques

  1. Surmonter la phobie du souvenir traumatique

2 .1.       La préparation
2.2.        La synthèse guidée du souvenir traumatique
2.3.        La réalisation guidée

  1. Martha, un exemple de synthèse guidée
  2. Frieda, un cas de synthèse fractionnée

CHAPITRE 17      La phase 3 du traitement

  1. La fusion des parties dissociatives de la personnalité
  2. Surmonter les phobies envers la vie normale

2.1.        Surmonter les résistances envers la vie normale
2.2.        Le deuil adapté
2.3.        Surmonter la phobie de la prise normale de risques et du changement
2.4.        Résoudre la phobie de l’intimité
2.5.        Favoriser les plus hauts niveaux des tendances à l’action

Epilogue
Bibliographie
Index

 

Traiter la dissociation d’origine traumatique

Approche pratique et intégrative

Ouvrage de 2018.

Traiter la dissociation d'origine traumatique

Sommaire

Préface

  1. Savoir-faire versus savoir-être
  2. L’expérience embarrassante du traitement des patients atteints de troubles dissociatifs
  3. L’organisation du livre
  4. Un mot sur la terminologie
  5. Une note au sujet des exemples de cas

Remerciements

Introduction

CHAPITRE  1       La dissociation comme non-réalisation

  1. Un continuum de  non-réalisation  : pas réel, pas vrai, pas le mien, pas moi
  2. L’expérience somatique dans la  réalisation et la non-réalisation
  3. La dissociation comme un problème de non-réalisation

3.1.        Trop et trop peu : le duo dynamique de la dissociation

3.2.        Les parties dissociatives comme phénomènes de non-réalisation

  1. Les fondations évolutives de la dissociation et de la non-réalisation

 4.1.       Systèmes d’actions évolutifs

4.2. Les fonction intégrative de l’attachement écure

4.3. La défense contre le danger et le menace vitale

  1. Les chemin vers la dissociation chronique et la non-réalisation

5.1. Le phobie d’origine traumatique qui maintiennent la dissociation

5.2. Attachement désorganisé / désorienté dans le troubles dissociatifs

5.3. La dissociation, la défense et la non-réalisation

  1. La non-réalisation chez le thérapeute
  2. La voie de la réalisation

7.1.        La nature imparfaite de la réalisation dans la vie quotidienne

7.2.        Réaliser le présent à travers la lentille du passé et de l’avenir

  1. Le traitement orienté par phases et la réalisation
  2. Explorations supplémentaires

PARTIE  I

La relation thérapeutique

CHAPITRE  2       Le thérapeute suffisamment bon

  1. Le thérapeute suffisamment bon

Les remises en scène et le thérapeute suffisamment bon

  1. Qu’est-ce qui rend un thérapeute suffisamment bon ?

2.1.        Les limites

  1. Le thérapeute suffisamment bon et la dissociation
  2. Les besoins du thérapeute

4.1.        Est-ce que le travail avec le traumatisme complexe me convient ?

4.2.        L’histoire personnelle du thérapeute dans le lieu de thérapie

  1. Les effets néfastes du traitement du traumatisme sur le thérapeute

Tolérer l’intolérable : supporter la crise existentielle

  1. Propre prise en charge du thérapeute
  2. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 3        La relation thérapeutique : sécurité, menace et conflit

  1. L’attachement et les défenses dans la relation thérapeutique
  2. Attachement de type D et le conflit central sécurité versus danger

2.1.        Les stratégies contrôlantes/punitives et contrôlantes/attenttonnées

2.2.        Parties fixées dans la défense

2.3.        Parties fixées dans les pleurs d’attachement et les comportements de recherche de l’attachement

2.4.        La dissociation et la relation thérapeutique

  1. Les implications thérapeutiques des conflits de l’attachement et de défense dans la relation thérapeutique
  2. Remises en scène relationnelles

Résoudre les remises en scène relationnelles

  1. L’impact de la dérégulation relationnelle sur le thérapeute
  2. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 4        Au-delà de l’attachement :
une relation thérapeutique de collaboration

  1. Les défis liés à l’utilisation du modèle d’attachement parents-nourrissons dans la thérapie du trauma
  2. La fondation des relations de collaboration
  3. Collaborer versus prendre soin en thérapie

3.1.        Les chemins vers la collaboration en thérapie

3.2.        La collaboration et la  communication implicite  : le sentiment de toi et moi

3.3.        La collaboration et la disponibilité du thérapeute

3.4.        La collaboration interne parmi les parties dissociatives

  1. L’utilisation du contre-transfert comme une intervention collaborative
  2. Résumé
  3. Explorations supplémentaires

PARTIE Il

Évaluation, formulation de cas et planification du traitement

CHAPITRE  5       Évaluation des troubles dissociatifs

  1. Les défis dans l’évaluation des troubles dissociatifs

1.1.        Les significations multiples de la dissociation

1.2.        Les différences dans les systèmes de classification

1.3.        Le manque de formation

1.4.        La nature cachée de la dissociation

1.5.        Distinguer les états et modes du Moi des parties dissociatives

  1. Les symptômes de la dissociation dans la personnalité
  2. Les points d’attention concernant les diagnostics des troubles dissociatifs complexes
  3. La comorbidité dans les troubles dissociatifs
  4. Les diagnostics TDI faux positifs
  5. L’évaluation du niveau d’organisation dissociative de la personnalité

6.1.        Une partie dissociative qui fonctionne dans la vie quotidienne

6.2.        Plusieurs parties dissociatives qui fonctionnent dans la vie quotidienne

  1. Résumé
  2. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 6        Au-delà du diagnostic : évaluation supplémentaire, pronostic et formulation de cas

  1. Les ressources et besoins du patient

1.1.        Ressources financières

1.2.        Le soutien social et les ressources-lacunes de type socioculturel et religieux

1.3.        Facteurs multiculturels

1.4.        Ressources et déficits cognitifs

1.5.        Compréhension

1.6.        Motivations

1.7.        Ressources émotionnelles

1.8.        Ressources somatiques

1.9.        Ressources imaginaires

1.10.      Les phobies liées au traumatisme

1.11.      Les défenses psychologiques

1.12.      Les antécédents du traitement

1.13.      Les schémas d’attachement

1.14.      Evaluer les réactions du patient à la dissociation

  1. Évaluation de l’historique des traumatismes
  2. L’évaluation du pronostic

3.1.        Le plus haut niveau de fonctionnement atteint

3.2.        Une comorbidité sévère

3.3.        Le niveau d’autocompassion et des sentiments personnels et victimisation en cours

  1. Le suivi des progrès de traitement
  2. La formulation de cas : l’utilisation du processus du patient pour guider le traitement
  3. Résumé
  4. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 7        La planification du traitement

  1. Le cadre de traitement et les limites en tant que fondement de la planification du traitement

1.1.        La détermination de la fréquence et de la durée des séances

1.2.        Les courriels et les textos

1.3.        De qui est-ce l’objectif?

1.4.        Le patient, pas le thérapeute, est responsable de la réalisation des objectifs

  1. Prioriser les objectifs de traitement

2.1.        Etablir la sécurité

2.2.        L’équilibre entre le fonctionnement dans la vie quotidienne et la thérapie

2.3.        Fixer des objectifs majeurs et mineurs

2.4.        Rester sur la bonne voie

2.5.        Travailler avec les parties dissociatives du patient efficace des troubles dissociatifs pour le patient et le thérapeute

  1. Résumé
  2. Explorations supplémentaires
  3. Le rythme personnel du thérapeute veut dire
  1. Établir et respecter de bonnes limites et un cadre de traitement clair
  2. Comprendre le rôle de l’hypnose, de la transe et la logique de transe dans les parties dissociatives
  3. Traiter toutes les parties dissociatives de la même façon et comme des aspects d’une seule personne
  4. Ne jamais essayer de « vous débarrasser » de parties dissociatives
  5. Surveiller et gérer en permanence le transfert et le contre-transfert
  6. Quand le thérapeute devient défensif ou commet une erreur : la réparation avec le patient
  7. Voir la résistance comme une protection
  8. Explorations supplémentaires

CHAPITRE  9       Le traitement orienté par phases : un aperçu

  1. Phase 1 : Sécurité, stabilisation,  réduction des symptômes et acquisition de compétences

1.1.        Gérer et travailler avec des souvenirs traumatiques en phase 1

1.2.        Contenir des flash-back

  1. Phase 2 : Intégrer les souvenirs traumatiques

2.1.        Le traitement de l’attachement non sécurisé à l’agresseur

2.2.        Traitement de la phobie de la mémoire traumatique

  1. Phase 3 : lntégration de la personnalité et réadaptation
    Fin
  2. Gestion de cas versus psychothérapie
  3. Explorations supplémentaires

PARTIE III

Traitement et au-delà

CHAPITRE 10      Travailler avec les parties dissociatives :  une perspective de systèmes intégratifs

  1. Comprendre la nature des parties dissociatives

1.1.        L’autonomie des parties dissociatives

1.2.        L’élaboration des parties dissociatives

  1. Comprendre les fonctions des parties dissociatives

2.1.        Organisation du système dynamique des parties dissociatives

  1. Approches pratiques pour travailler avec des parties dissociatives

3.1.        Une approche graduelle et systémique

3.2.        Par où commencer ?

3.3.        Contacter les parties dissociatives

3.4.        Une séquence rationnelle de l’utilisation des parties

3.5.        Faire face au switch entre les parties dissociatives

  1. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 11      La résistance comme un évitement phobique : une introduction

  1. Problèmes avec le terme de résistance
  2. La résistance du point de vue de la physiologie
  3. La résistance comme évitement phobique
  4. La résistance en tant que co-création du patient et du thérapeute
  5. L’évitement phobique temporaire versus durable

5.1.        Travailler avec une résistance persistante

5.2.        La résistance cognitive

  1. Exemples supplémentaires de cas de résistance
  2. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 12      La résistance comme évitement phobique : approches pratiques

  1. Approches pratiques pour travailler avec l’évitement phobique

1.1.        Rester curieux avec compassion de connaître la fonction de la résistance

1 .2.       Construire des ressources intérieures pour surmonter l’évitement phobique

1.3.        Utiliser  le questionnement socratique

1 .4.       Travailler avec l’expérience ressentie de la résistance

1.5.        Travailler avec l’imagerie de résistance

1.6.        Réexaminer les buts partagés de la thérapie et le progrès de la thérapie

2. Questions particulières dans le travail avec la résistance chez les patients dissociatifs

2.1.        La résistance d’une partie dissociative et l’absence de résistance d’une autre

2.2.        La résistance dans les parties dissociatives inaccessibles

2.3.        La complexité du conflit intérieur chez les patients dissociatifs

2.4.        La complexité de l’évitement chez les patients dissociatifs

2.5.        La résistance « relais » entre les parties dissociatives

2.6.        Les préférences parmi les parties dissociatives prises comme résistance

2.7.        La honte, la dissociation et la résistance

2.8.        Etapes pour solidifier le changement chez les patients dissociatifs

  1. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 13      Dépendance en thérapie : toujours, parfois, jamais ?

  1. Attachement sécurisé versus dépendance

1.1.        La dépendance

1.2.        Un sentiment éprouvé de sécurité

 1.3.       La qualité de la relation

1.4.        Une base sécurisée pour l ‘exploration

1.5.        Évaluer les patients quant à la tolérance
au x sentiments de dépendance en thérapie

  1. Les problèmes du thérapeute concernant la dépendance :
    le contre-transfert
  2. De quoi ont réellement besoin les patients pour dépendre du thérapeute ?
  3. Les conflits du patient dissociatif à propos de la dépendance

Le cycle dépendance-menace

  1. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 14     Travailler avec les parties enfant du patient

  1. Réaction intérieure aux parties enfant
  2. Approches pratiques du travail avec les parties « enfant » dissociatives

2.1.        Comprendre les fonctions des parties enfant

2.2.        Comprendre les dynamiques des parties enfant à l’intérieur du système dissociatif du patient

2.3.        Travailler avec les parties hostiles et les parties imitant l’agresseur avant de travailler avec les parties enfant

  1. Venir à bout des problèmes avec les parties dissociatives dans la vie quotidienne
  2. Venir à bout des problèmes avec des parties enfant dissociatives en séance

4.1.        La partie enfant dissociative bloquée au temps du trauma

4.2.        Les parties enfant dissociatives joueuses

4.3.        Parties enfant dissociatives revendicatrices

4.4.        La résistance dans les parties dissociatives

4.5.        Les parties dissociatives nourrisson et tout-petit

  1. Résumé
  2. Explorations supplémentaires

Chapitre 15        Approches intégratives de la honte

  1. Comprendre la honte

1.1.        La physiologie de la honte

1.2.        La honte comme un inhibiteur

1.3.        La honte en tant que fonction sociale au cours de l’évolution

1.4.        La honte comme émotion de conscience de soi

1.5.        La honte et les défenses animales dans le trauma

1.6.        Honte cachée

1.7.        La honte déclenchée par la thérapie

1.8.        Défenses contre la honte

1.9.        La honte du thérapeute

  1. Comment travailler avec la honte

2.1.        Principes généraux de travail avec la honte

2.2.        Être avec la honte : une approche relationnelle

2.3.        La psychoéducation

2.4.        Approches cognitives

2.5.        Les approches d’imagerie

2.6.        Les approches somatiques et non verbales

2.7.        EMDR

2.8.        Développer une résilience de honte

  1. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 16      Le travail avec les parties coléreuses et hostiles du patient

  1. Les fonctions de la colère

1.1.        La colère et la défense par le combat

1.2.        La colère dans les stratégies d’attachement contrôlantes/ punitives et contrôlantes/attentionnées

1.3.        La colère comme une émotion secondaire

  1. 4.          Introjection de la rage de l’agresseur

2. Le traitement des parties coléreuses

2.1.        La gestion de l’expression de la colère

2.2.        Travailler avec des parties enfant coléreuses

  1. Que faire si le patient devient abuseur
  2. Résumé
  3. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 17      Travailler avec les parties du patient qui imitent l’agresseur

  1. Comprendre les fonctions des parties qui imitent l’agresseur
  2. Le contre-transfert avec les parties imitant l’agresseur
  3. Comment travailler avec les parties imitant l’agresseur

3.1.        La psychoéducation à propos des fonctions des parties imitant l’agresseur

3.2.        Aider le patient à faire une distinction entre l’agresseur intérieur et externe

3.3.        Valoriser les objectif : mais pas les moyens des parties imitant l’agresseur

3.4.        Aider le patient à reconnaître t  ut  ce qui se rejoue à l’intérieur

3.5.        Aider le patient à reconnaître et à modifier
les réactions à l ‘égard des parties imitant l’agresseur

3.6.        Aider les parties imitant l’agresseur à souligner leurs propres vulnérabilités et forces

3.7.        La coopération graduelle

3.8.        Une hiérarchie de partie dissociative

  1. Résumé
  2. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 18      Résoudre les comportements à risque

  1. Le contre-transfert dans le travail avec des comportements à risque

1.1.   Une position thérapeutique utile

  1. Les comportements à risque
  2. Les fonctions des comportements à risque
  3. L’automutilation et la suicidalité

4 .1.   L’automutilation

4.2.   La suicidalité

  1. Les interventions pour traiter des comportements à risque

5.1.   L’ importance de se renseigner sur les comportements à risque

5.2.   Travailler avec des parties dissociatives pour arrêter des comportements à risque

5.3.   Établir un plan de sécurité

5.4.   Lorsque les  comportements  à  risque surviennent  en séance

5 .5.  Lorsque le patient ne veut pas prendre la responsabilité de se maintenir en sécurité

  1. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 19      Sélection de thèmes

  1. Aider le patient à s’adapter aux relations actuelles

1.1.   La relation de couple

1.2.   Les questions de parentalité

1.3.   La divulgation à la famille et aux amis

  1. Aider le patient à s’adapter à la famille d’origine

2.1.   S’adapter avec les parents vieillissants ou mourants

2.2.   La confrontation

2.3.   La caractéristique du pardon

  1. Les relations sexuelles

3.1.   Les parties sexualisées

  1. Conflit dans l’équipe de traitement
  2. Victimisation en cours

5.1.        La véracité des rapports sur la victimisation actuelle

5.2.        Le traitement dans le cas de victimisation en cours

5.3.        Le pronostic des patients emmêlés dans des relations abusives

5.4.        Le contre-transfert

5.5.        Les patients qui victimisent les autres

  1. Explorations supplémentaires

PARTIE  IV

Traitement de la Phase 2

CHAPITRE 20      Le traitement du souvenir traumatique : un survol

  1. Comprendre la mémoire traumatique : de la reviviscence à la réalisation

1.1.        Théorie du système de la représentation duelle

1 .2.       Processus de l’information adaptative

1 .3.       La théorie de la dissociation structurelle de la personnalité

  1. Considérations dans l’approche du traitement des souvenirs traumatiques

2.1.        La cadence collaborative du traitement des souvenirs traumatiques

2.2.        La relation thérapeutique

2.3.        La résolution des conflits principaux concernant les souvenirs traumatiques

  1. Explorations supplémentaires

CHAPITRE 21      Le traitement du souvenir traumatique : recommandations et techniques

  1. La psychoéducation et le consentement éclairé

1.1.        La préparation

1.2.       La synthèse guidée

2. Les techniques spécifiques

2.1.        La distance optimale vis-à-vis du souvenir

2.2.        L’attention duelle

2.3.        Les techniques de dosage

2.4.        Finir la séance de synthèse

2.5.        La réalisation guidée

2.6.        Faire le deuil

  1. Résumé
  2. Explorations supplémentaires

PARTIE V

Traitement de la Phase 3

CHAPITRE 22 Intégration des parties dissociatives en une personnalité cohésive

  1. La route vers l’intégration des parties dissociatives

1.1.        S’occuper des résistances sur la route de l’intégration des parties dissociatives

1.2.        Être ensemble

1.3.      La fusion

1.4.      L’unification

1.5.      Les signes d’unification

  1. Résumé
  2. Explorations supplémentaires
  3. Dépasser la phobie du corps

4.1.        L’intimité sexuelle et le corps

  1. La crainte de guérir
  2. La fin du traitement

6.1.        Le patient est-il prêt à terminer la thérapie ?

6.2.        Mettre en place l’étape de fin

6.3.        La fin prématurée

6.4.        Le contact après la clôture

6.5.        Les dispositions professionnel les

  1. Explorations supplémentaires

ANNEXE A Echelles de dépistage et instruments d’évaluation pour les troubles dissociatifs

ANNEXE B Pronostic et échelle de cotation du progrès dans le traitement des troubles dissociatifs

ANNEXE C Mon plan de sécurité

Bibliographie Index