La parole et l’action, ultime autobiographie de Maître Henri Leclerc. Passionnant.

La-parole-et-l-action

Sommaire.

IMG_20190410_173701~2IMG_20190410_173729~2

 

MaxTheret

Publicités

La machine administrative selon Michel Foucault (Cours du Collège de France sur les anormaux).

MichelFoucault

Michel Foucault.

Citons aussi Michel Foucault, le grand philosophe de la folie et de l’enfermement, dans son cours du Collège de France sur les anormaux : Le grotesque, c’est l’un des procédés essentiels à la souveraineté arbitraire. Mais vous savez aussi que le grotesque, c’est un procédé inhérent à la bureaucratie appliquée. Que la machine administrative, avec ses effets de pouvoir incontournables, passe par le fonctionnaire médiocre, nul, imbécile, pelliculaire, ridicule, râpé, pauvre, impuissant, tout ça a été l’un des traits essentiels des grandes bureaucraties occidentales, depuis le XIXe siècle. Le grotesque administratif n’a pas simplement été l’espèce de perception visionnaire de l’administration qu’ont pu avoir Balzac, Dostoïevski, Courteline ou Kafka. Le grotesque administratif, c’est en effet une possibilité que s’est réellement donnée la bureaucratie. « Ubu rond de cuir » appartient au fonctionnement de l’administration. L’adjectif« ubuesque » a été introduit en 1922, à partir de la pièce de A. Jarry, Ubu roi, Paris, 1896. Voir Grand Larousse, VII, 1978, p. 6319 : « Se dit de ce qui, par son caractère grotesque, absurde ou caricatural, rappelle le personnage d’Ubu » ; Le Grand Robert, IX, 1985 2, p. 573 : « Qui ressemble au personnage d’Ubu roi (par un caractère comiquement cruel, cynique et couard, avec outrance). ». Allusion à l’essor d’une littérature inspirée par l’opposition de l’aristocratie sénatoriale au renforcement du pouvoir impérial. Illustrée notamment par le De vita Caesarum (Vies des douze Césars) de Suétone, elle met en scène l’opposition entre les empereurs vertueux (principes) et les empereurs vicieux (monstra), représentés par les figures de Néron, Caligula, Vitellius et Héliogabale. moderne, comme il appartenait au fonctionnement du pouvoir impérial à Rome d’être entre les mains d’un histrion fou. Et ce que je dis de l’Empire romain, ce que je dis de la bureaucratie moderne, on pourrait le dire de bien d’autres formes mécaniques de pouvoir, dans le nazisme ou dans le fascisme. Le grotesque de quelqu’un comme Mussolini était absolument inscrit dans la mécanique du pouvoir. Le pouvoir se donnait cette image d’être issu de quelqu’un qui était théâtralement déguisé, dessiné comme un clown, comme un pitre.

UBUroi